tfadostmannhauteprécision_1

Repérer et mesurer le problème

L’humidité peut être ressentie par notre corps sans pour autant en connaître les causes, sans pouvoir la repérer ni être capable d’en mesurer l’ampleur. Un constat visuel des dégâts et des traces qui trahissent la présence d’eau est indispensable et permet de “deviner” la cause des problèmes. Des moyens plus techniques et scientifiques existent heureusement, être devin n’est donc pas nécessaire !

– Les hygromètres: Les hygromètres permettent de mesurer la teneur en eau contenue dans l’air ambiant.

– Les thermomètres : utilisés de tous temps, ils indiquent la température, la température étant très liée avec les problèmes de condensation et de point de rosée.

– Les humidimètres : appareils électroniques qui permettent de mesurer la teneur en eau des matériaux. Deux modèles existent: à électrodes ou capacitifs. Dans le premier cas, on enfonce les 2 petites pointes de l’appareil dans les matériaux pour en connaître la teneur en eau. Dans le second cas, l’appareil est appliqué contre la surface à mesurer, sans dégradation. L’expérience et l’intuition permettent de faire des humidimètres de véritables “baguettes de sourciers du bâtiment”
En conclusion: tous les appareils du monde ne permettront pas de tout comprendre mais d’affiner les conclusions, l’intuition et l’expérience restent les meilleures outils !

Partage

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp

A découvrir cette semaine

Nos conseils

Repérer et mesurer le problème

L’humidité peut être ressentie par notre corps sans pour autant en connaître les causes, sans pouvoir la repérer ni être capable d’en mesurer l’ampleur. Un

Les différents types d’humidité

Il existe différents types d’humidité, chacun ayant des causes différentes – L’humidité ascensionnelle ou remontées capillaires Les fondations ou la base des murs sont en